La sophrologie, pour qui ?

Dans la sophrologie clinique

c'est à dire directement liée aux maladies fonctionnelles,  on peut traiter ou améliorer  :

​

-les douleurs diverses  : céphalées à répétition, douleurs cancéreuses, rhumatismes...

-en cancérologie  : aider au traitements, permet la stimulation des défenses immunitaires

-en gynécologie  : douleurs pelviennes, aménorrhées, infections à répétition, troubles sexuels, stérilité, frigidité, impuissance, vaginisme...

-en gastro-entérologie  : troubles fonctionnels digestifs

-lutte contre les dépendances  : tabac, alcool, drogues, médicaments, écrans, jeux d'argent...

-en rééducation  :  suivi du travail avec un kinésithérapeute

​

Le travail du sophrologue ne peut se faire qu'en concertation directe avec les médecins et autres soignants.

​

La sophro-pédagogie propose des techniques spécifiques adaptées à différentes préparation  :

​

-à l'accouchement

-aux examens, auditions, compétitions

-aux examens douloureux en hôpital

-aux interventions chirurgicales

-à la mort

-à l'apprentissage des langues

-aux compétitions sportives

-développe les capacités artistiques et la créativité

​

La sophrologie prophylactique  

qui est l'ensemble des moyens de prévention des maladies travaille

sur l'autonomie et la responsabilisation de chacun  et apprend à voir sa vie de façon positive.

​

Elle se pratique en groupe essentiellement et permet :

​

-augmenter la confiance en soi

-amener l'équilibre, l'harmonie, la paix

-l'amélioration et l'ouverture du champ de conscience

-méthode anti-stress naturelle

-la découverte et la conquête de nouvelles valeurs de l'existence

-la dynamisation de ses potentiels personnels

-le renforcement global de la personnalité et de ses structure psychiques

-l'amélioration de la concentration, de la mémoire

Copyright © 2016 Sophie Perruchi - Sophrologue